Dbut 2023, la socit de gestion des voyages et des dpenses Navan a choisi d’adopter la technologie d’IA gnrative pour une myriade d’utilisations commerciales et d’assistance la clientle. Une dcision impliquant des mesures pour viter les drives et problmes de scurit.

Originaire de Palo Alto en Californie, Navan (ex-TripActions) s’est tourné en février 2023 vers ChatGPT d’OpenAI et les outils d’aide au codage de GitHub Copilot pour écrire, tester et corriger le code. Avec, à la clé, une meilleure efficacité opérationnelle et une réduction des frais généraux. Les outils d’IA générative ont également été utilisés pour créer une expérience conversationnelle pour l’assistant virtuel client de l’entreprise, Ava. Ce chatbot pour les voyages et les dépenses, apporte aux clients des réponses à leurs questions et une expérience de réservation conversationnelle. Il peut également fournir des données aux voyageurs d’affaires, telles que les dépenses de voyage de l’entreprise, le volume et les détails granulaires des émissions de carbone.

Grâce à l’IA générative, bon nombre des 2 500 employés de Navan ont pu éliminer les tâches redondantes et créer du code beaucoup plus rapidement que s’ils l’avaient créé de toute pièce. Cependant, les outils d’IA générative ne sont pas exempts de risques en matière de sécurité et de réglementation. Par exemple, 11 % des données que les employés collent dans ChatGPT sont confidentielles, selon un rapport du fournisseur de cybersécurité CyberHaven. Navan dispose d’une licence pour ChatGPT, mais l’entreprise a proposé à ses employés d’utiliser leurs propres instances publiques de la technologie, ce qui peut entraîner des fuites de données en dehors des murs de l’entreprise. Celle-ci a donc décidé de limiter les fuites et autres menaces en utilisant des outils de surveillance et en appliquant un ensemble de directives claires. Un outil SaaS, par exemple, signale à un employé qu’il est sur le point d’enfreindre la politique de l’entreprise, ce qui a permis de sensibiliser davantage les travailleurs à la sécurité, selon Prabhath Karanth, RSSI de Navan. Des moyens ont été mis en place pour protéger l’entreprise contre les abus et les menaces intentionnelles ou non liées à l’IA générative comme l’explique ainsi le responsable.

Lucas Mearian : Pour quelles raisons votre entreprise utilise-t-elle ChatGPT ?

Prabhath Karanth : L’IA existe depuis longtemps, mais son adoption dans les entreprises pour résoudre des problèmes spécifiques est passée cette année à un tout autre niveau. Navan a été l’un des premiers à l’adopter. Nous avons été l’une des premières entreprises du secteur des voyages et des dépenses à réaliser que cette technologie allait être disruptive. Nous l’avons adoptée très tôt dans les flux de travail de nos produits… Et aussi dans nos opérations internes.

Workflows produits, opérations internes… Les chatbots utilisés aident-ils les employés à répondre aux questions et les clients aussi ?

Il existe quelques applications du côté des produits. Nous avons un assistant de workload appelé Ava, qui est un chatbot alimenté par cette technologie. Notre produit offre une multitude de fonctionnalités. Par exemple, un tableau de bord permet à un administrateur de consulter des informations sur les voyages et les dépenses de son entreprise. Et en interne, pour alimenter nos opérations, nous avons cherché à savoir comment nous pouvions accélérer le développement de logiciels. Même du point de vue de la sécurité, j’étudie de très près tou… (continues)

Source link